Les croyances 

Les croyances 

Qu’est-ce-qu’une croyance ?

C’est une idée qui n’a jamais fait l’objet de vérification. Elle s’est construite dans notre mental au fur et à mesure de nos expériences. Si notre expérience est positive alors on développe des croyances positives et idem pour l’inverse.

Pour illustrer cette définition, voici un exemple populaire :

Pendant des dizaines d’années nous pensions qu’il était impossible physiquement de courir le 100m en moins de 10 secondes. Cependant, le 14 octobre 1968, le sprinteur Américain Jim Hines remporta l’or Olympique en 9 secondes et 95 centièmes. Depuis ce jour, des dizaines de sprinteurs sont passés sous cette barre des 10 secondes.

Cet exemple atteste le principe que nos croyances agissent et influencent nos pensées et nos comportements.

« Avec nos pensées, nous créons le monde ». Bouddha

Continuons de creuser dans cette direction et prenons le modèle de Brooke Castillo, célèbre coach et auteur Américaine qui démontre l’impact de nos émotions et de nos pensées sur notre vie :

Circonstance : la situation de départ, l’évènement.

Pensée : j’interprète l’évènement donc je déclenche une pensée.

Emotion : ma pensée déclenche une émotion.

Action : cette émotion me fait passer à l’action.

Résultat : cette action apporte un résultat.

Le principe que nos pensées créent nos résultats n’a rien de révolutionnaire en soi, c’est un principe universel qui se manifeste dans toutes les sphères de nos vies. Nous vivons ce schéma au quotidien, dans toutes nos actions, sans en avoir conscience. Même quand on ne connaît pas cette formule, les choses se passent comme cela, de la même manière que toutes les pommes tombent vers le sol et non vers le ciel, que nous comprenions les lois de la gravité, ou non.

« Qu’il vous soit fait selon votre foi. » Jésus dans la Bible

Maintenant intéressons-nous à une étude Américaine sur l’effet placebo.

Dans les années 90, des médecins ont administré à des patients atteints d’un cancer un placebo présenté comme de la chimiothérapie. Les résultats sont surprenants, 33% des patients ont intégralement perdu leurs cheveux. Ces malades ont simplement avalé l’équivalent d’un morceau de sucre avec de l’eau en pensant que eux aussi seraient touchés par l’effet secondaire le plus connu, la perte des cheveux.

Donc peu importe le résultat, il suffit d’y croire ?

Non, ce n’est pas aussi simple que cela mais cette étude souligne l’importance du facteur psychologique lors d’un évènement sans oublier qu’il fait partie d’une palette multi-factorielle.

 « Tout ce que l’esprit peut concevoir et croire, il peut le concrétiser ». Napoléon Hill

Comment construire ou démolir une croyance ?

a) J’identifie l’origine de ma croyance :

– Vient-elle de moi directement ?

– D’une autre personne ?

b) J’identifie la crédibilité de ma croyance :

– Quel est l’évènement déclencheur ?

– Quel est mon pourcentage réel de réussite ou d’échec ?

– Est-elle en lien avec mes valeurs ?

– Est-ce comme cela que je perçois ma vie ?

– Trouver d’autres exemples comme ma croyance ou des contres exemples.

– Consulter son entourage afin de rester objectif.

– Etre attentif aux mots employés.

c) Je développe ma nouvelle croyance :

Des outils de préparation mentale permettent d’appuyer la construction ou la démolition d’une croyance :

  • L’imagerie mentale pour sa précision et son lien avec les émotions.
  • Le discours interne pour sa répétition.
  • La fixation d’objectifs afin de rendre concret et visible votre but.

« Les champions naissent de l’intérieur, d’un désir, d’un rêve, d’une pensée » Mohamed Ali.

Nos croyances forment notre monde extérieur et le monde extérieur forme nos croyances. C’est pour cette raison qu’il est important de développer notre conscience. Pour cela je prends le temps de m’observer, d’analyser mes pensées, mes émotions et mon comportement dans différentes situations.

Si le monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur cela signifie que j’ai le pouvoir de modifier ma réalité en modifiant mes pensées ?
A méditer…